La compagnie

Logo_Serré-NsurB_1075X405

> Mission et mandat

La mise en lumière des enjeux d’aujourd’hui par la conception théâtrale soutient la mission éducative et artistique du Réverbère Théâtre qui se traduit par la production d’un théâtre d’innovation et de répertoire contemporain de même qu’une implication sociale par des activités de médiation culturelle. Son mandat est donc de réaliser des oeuvres théâtrales actuelles à partir d’une matière brute (textes dramatiques ou autres) riche, éloquente et sobre toujours en favorisant l’exploration et le dépassement au cours du processus. L’épurement revêt une importance constante et l’être humain demeure le moteur de l’inspiration.

Le Réverbère Théâtre accorde une nette préférence à la qualité plutôt qu’à la quantité afin de promouvoir un art théâtral vivant et accessible. Ainsi, la qualité de la lumière est privilégiée au détriment de l’opulence visuelle ou la présence d’un musicien au détriment d’une bande sonore. Ce choix se manifeste tout particulièrement dans l’approche du jeu des acteurs. La mobilité et la précision sont au coeur de la construction des personnages et de la partition émotionnelle de ceux-ci. Il importe à la compagnie également de rester à l’affût de tout ce qui peut être susceptible de bonifier le processus créateur. La pluralité des genres et l’apport de différentes expressions culturelles sont essentiels au développement des forces créatrices et à l’épanouissement de perspectives nouvelles. Ainsi, la diversité culturelle représente un terreau d’échange, d’innovation et de création.

> Historique

Trois textes de l’univers singulier du dramaturge français Gilles Granouillet, regroupés sous le thème de «La trilogie du chômeur», ont été produits pour la première fois en Amérique par le Réverbère Théâtre : La Maman du petit soldat en 2009, Combat et Un endroit où aller (spectacle-exposition) adapté à la langue québécoise, en 2013. Ils ont donné lieu à nos premières activités de médiation culturelle. Ces trois pièces interrogeaient les thématiques reliées au chômage (la guerre, l’éclatement de la famille, le suicide, l’émancipation sociale à tout prix, le rejet social). Elles ont également permis au public de faire connaissance avec un auteur français hors du commun, d’une grande modernité, méconnu au Québec.

En 2014. était mis en chantier un cycle de créations portant sur la thématique de l’enfance, inauguré par Guérillas, humour et compassion de Anna Fuerstenberg (que nous avions traduite), au Studio Jean-Valcourt du Conservatoire en novembre 2015. Cette quatrième production présentait le récit d’une enfant parvenue à maturité, ayant survécu grâce à la force de sa créativité et au plaisir du jeu. Ce fut une occasion de faire se rencontrer communautés juive, anglophone et francophone. Pendant ce temps, Louis-Dominique Lavigne écrivait pour nous un texte destiné aux adultes. Construit à partir d’ateliers animés auprès d’enfants de 4-5 ans en C.P.E multiculturel, puis soumis à un atelier de mise en voix et de développement dramaturgique regroupant des acteurs professionnels, Avec Grimm, l’enfance du langage a été dirigé par Carl Béchard, en vue d’une lecture publique réalisée au Théâtre La Chapelle, le 6 septembre 2016, visant des codiffuseurs potentiels. Enfances peaufinera le dialogue entre les auteurs des deux communautés culturelles.

> Conseil d’administration 

Lours-1 Odette Lours, présidente

Originaire de France, Odette Lours a fait du Canada son pays d’adoption depuis 2009. Elle détient un baccalauréat en conception et mise en œuvre de projets culturels ainsi qu’une maîtrise en sciences humaines spécialité Patrimoines. Elle a travaillé à Winnipeg pendant plusieurs années en tant coordinatrice culturelle à l’Alliance Française du Manitoba, et est aujourd’hui coordinatrice aux événements à la SPCA de Montréal. Passionnée par la culture et l’art sous toutes ses formes depuis toujours, elle a rejoint l’équipe du Réverbère Théâtre en 2013.

OdetteGuimond_Recadré Odette Guimond, CA, secrétaire générale

Odette Guimond, Ph.D. est comédienne et metteure en scène. Elle a terminé sa formation en Interprétation au Conservatoire d’Art Dramatique de Montréal en 1976 et a travaillé par la suite avec Wolfram Mehring au Théâtre de la Mandragore à Paris.  Après une maîtrise en narratologie sur Marguerite Duras au département d’études françaises de l’Université de Montréal  en 1978, elle a complété par la suite un doctorat en 1987, sur le langage et le mouvement (thèse: L’acteur et le corps apparent).

Membre actif de l’Union des Artistes, elle a joué à la télévision et à la radio comme comédienne, mais surtout au théâtre où elle a toujours privilégié le domaine de la recherche et de la création. Elle a participé à ce jour  à 26 productions comme comédienne. Elle a dirigé 21 productions comme metteur en scène,  auxquelles elle a parfois aussi contribué comme adaptatrice ou dramaturge. Elle a travaillé surtout au Théâtre de la Nouvelle Lune qu’elle a dirigé durant une quinzaine d’années. Elle a consacré une grande partie de ses activités à l’enseignement au cours des 38 dernières années.  Professeure de Dramaturgie, d’Interprétation et d’éducation somatique depuis 1995 à l’École de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe, elle a assuré la coordination du programme et du département d’Interprétation entre 2008 et 2014.

Odette Guimond est également professeure certifiée de la Méthode Feldenkrais d’éducation somatique, et d’Alba Emoting (CL4). Elle est directrice artistique et pédagogique d’AUTOPOÏÉSIS, école d’art Feldenkrais® qui offre principalement du perfectionnement aux acteurs professionnels.  Elle a publié un certain nombre d’articles sur l’éducation somatique, la méthode Feldenkrais® et le théâtre.

                                                                                                           www.oguimond.com

SONY DSC Diane Blain-LamoureuxCA, trésorière

Détentrice d’une maîtrise en psychoéducation, Diane Blain-Lamoureux compte une quarantaine d’années d’expérience comme psychoéducatrice et gestionnaire d’équipes multidisciplinaires en intervention psychosociale.  Membre du conseil d’administration de l’Ordre des psychoéducateurs et psychoéducatrices du Québec, pendant 10 ans, elle en a assuré la présidence de 2010 à 2013.  Maintenant retraitée, elle poursuit ses activités en supervisant des étudiants universitaires en psychoéducation.

Au cours de sa carrière, portée par un intérêt profond pour le développement de l’enfant et les interventions visant à améliorer son adaptation, elle a exercé dans différents milieux scolaires et de réadaptation auprès d’enfants et d’adolescents en difficulté ainsi que de leurs familles. Convaincue de l’importance de diversifier les approches, de conscientiser et d’élargir les publics touchés par les problématiques sociales actuelles, elle souhaite s’investir dans des projets porteurs visant la médiation sociale et culturelle.  C’est pourquoi elle s’implique dans les activités proposées par le Réverbère Théâtre qui éclairent les perspectives sociales à travers un prisme artistique.

< Retour >

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>